Actualités du Développement Durable


Travailler sur soi est un acte responsable :

être relié davantage à soi-même permet de tisser des liens vrais avec les autres, et être davantage conscient de son impact sur le monde et les autres.

 

Vous trouverez ici l'actualité du Développement Durable, par le truchement du magazine Novethic.


actualites developpement durable novethic

 

//  Les dernières actualités du magazine

Un label "Église verte" pour favoriser la "conversion écologique" des communautés (sam., 20 janv. 2018)
Catholiques, protestants et orthodoxes ont créé un label "Église verte" pour encourager leurs communautés à prendre le chemin de la "conversion écologique", via un site internet lancé jeudi où chaque paroisse peut faire son "éco-diagnostic".
>> Lire la suite

[VIDEO] Contre la pollution maritime, la Finlande met en service son premier car-ferry électrique (sam., 20 janv. 2018)
La Finlande vient de mettre en service son premier car-ferry électrique. Une étape cruciale pour ce pays dont seul le bateau permet de relier certains archipels. Le transport maritime est un des secteurs les plus contributeurs aux émissions de CO2 de la planète. Il pourrait représenter, en 2050, 17 % des émissions de gaz à effet de serre.
>> Lire la suite

Fessenheim : le gouvernement installe un comité de pilotage pour "l'avenir du territoire" (ven., 19 janv. 2018)
Le secrétaire d'État auprès du ministère de la Transition écologique et solidaire, Sébastien Lecornu, a installé vendredi 19 janvier à la préfecture de Colmar le comité de pilotage sur la reconversion du site nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), qui doit fermer fin 2018 ou en 2019.
>> Lire la suite

[Décryptage] Salon de l’auto de Détroit versus CES 2018 : le monde selon Trump ou le monde selon Tesla (ven., 19 janv. 2018)
Des véhicules autonomes et électriques présentés au CES Las Vegas, des 4x4 aux moteurs surdimensionnés au Salon de l’Automobile de Détroit. Ces deux évènements se sont tenus à deux jours d’écart. Ils présentent deux visions de l’industrie automobile, deux visions de la mobilité du futur… et quasiment deux visions du monde.
>> Lire la suite

Repenser l’entreprise : l’assemblée repousse un texte PS en raison de la loi Pacte à venir (ven., 19 janv. 2018)
L’Assemblée nationale a repoussé jeudi une proposition de loi portée par les députés socialistes Dominique Potier et Boris Vallaud. Le texte avait déjà été rejeté en commission le 10 janvier. Pour les députés de la majorité, celui-ci empiète en effet sur les plates-bandes du Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte) attendu au printemps et pour lequel une concertation publique a été lancée mi-janvier.
>> Lire la suite

Sous l’effet de la hausse des températures, 99 % des jeunes tortues australiennes sont des femelles (ven., 19 janv. 2018)
La grande majorité des tortues vertes dans le nord de la Grande barrière de corail australienne sont désormais des femelles, ce que les chercheurs attribuent à des températures plus élevées qui influencent la détermination du sexe pendant la période d'incubation des œufs.
>> Lire la suite

Ne dites plus économie sociale et solidaire mais French Impact (ven., 19 janv. 2018)
Le gouvernement a lancé jeudi 18 janvier le mouvement French Impact, en référence à la French Tech. L'objectif est de fédérer les structures de l'économie sociale et solidaire et au-delà tous les acteurs de l'innovation sociale pour permettre aux solutions locales de changer d'échelle. Pour les accompagner, un accélérateur national est mis en place et 1 milliard d'euros seront mobilisés sur la durée du quinquennat.
>> Lire la suite

2015, 2016, 2017 : Les trois années les plus chaudes jamais enregistrées (jeu., 18 janv. 2018)
Les trois dernières années sont les plus chaudes jamais enregistrées et le rythme du réchauffement planétaire constaté durant cette période est "exceptionnel", a averti jeudi l'ONU. 2016 marque un record avec une température moyenne supérieure de 1,2°C à la période préindustrielle.
>> Lire la suite

Eolien : le gouvernement veut écarter plus rapidement les recours contre les nouveaux projets (jeu., 18 janv. 2018)
Le gouvernement a dévoilé jeudi des mesures pour accélérer le déploiement de l'éolien terrestre en France, et notamment abréger les recours. En France ceux-ci ralentissent les développements des projets qui peuvent prendre jusqu’à 9 ans pour aboutir.
>> Lire la suite

BlackRock, le plus puissant gestionnaire d’actifs au monde, appelle les entreprises à œuvrer pour le bien commun (jeu., 18 janv. 2018)
Dans une lettre envoyée aux patrons des entreprises dont il est actionnaire, BlackRock les invite à travailler plus activement pour le bien de la société. Une prise de position qui pourrait changer les mentalités car elle provient du plus grand gestionnaire d’actifs de la planète, avec 6 000 milliards de dollars en portefeuille... soit deux fois le PIB de la France !
>> Lire la suite

Transparence financière et climat : 10 entreprises s’engagent à suivre les recommandations de la TCFD (mer., 20 sept. 2017)
10 entreprises, de premier plan s’engagent à mettre en œuvre d’ici trois ans les recommandations de la TCFD, le groupe de travail international sur la transparence financière en matière de climat. C’est ce qu’elles ont annoncé dans un communiqué commun (1), publié à l’occasion de la Climate Week de New York. Objectif : montrer que des entreprises de premier plan s’engagent à suivre les recommandations de la task force en matière de transparence et de gestion des risques financiers liés au changement climatique. L’idée étant de créer un effet d’entraînement auprès des autres entreprises pour qu'à terme, les performances et risques financiers liés au climat deviennent des critères classiques de décisions pour les entreprises et le secteur financier. Les entreprises qui se sont engagées dans cette démarche sont issues de 7 secteurs d’activités différents. Il s’agit de : Aviva, Royal DSM, Enagás, Ferrovial, Iberdrola, Marks & Spencer, Philips Lighting, Wipro Ltd, WPP et de l’entreprise de services informatiques française Sopra Steria. Plus de transparence sur les implications financières des risques et opportunités liés au climat La TCFD incite les entreprises à présenter une analyse prospective de leurs activités dans un scénario 2°C, c’est-à-dire en ligne avec l’Accord de Paris et son objectif de limitation du réchauffement de la planète à moins de 2°C d’ici la fin du siècle. Ces entreprises fourniront des "informations sur les implications financières des risques et opportunités liés au climat afin de comprendre comment leur modèle peut s’adapter au changement climatique et exploiter les opportunités que l’économie bas-carbone est déjà en train de créer". (1)    Lire leur déclaration ici
>> Lire la suite

Climat : EpE publie des lignes directrices pour calculer et communiquer sur les émissions évitées (ven., 08 sept. 2017)
L’association Entreprises pour l’environnement (EPE) vient de publier un guide pratique d’une quarantaine de pages sur les émissions évitées de gaz à effet de serre. Depuis la COP21 en effet, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à s’intéresser au sujet et à communiquer dessus. Pourtant, "le sujet est suffisamment complexe pour qu’il n’existe pas de standard ou de norme sur leur évaluation, sauf dans quelques secteurs tels que la chimie ou les technologies de l’information et de la communication", souligne Jean-Dominique Sénart, président du groupe Michelin et d’EpE. Un manque d’harmonisation qui nuit à la communication autour de cet outil. Et ce, alors que les investisseurs sont de plus en plus intéressés par les indicateurs de CO2 évités, particulièrement dans le cas des émissions de Green Bonds. Le guide permet donc de faire un point bienvenu sur le sujet. En commençant par définir le sujet : l’évitement d’émissions correspond à la réduction d’émissions que permet la mise en œuvre d’une solution bas-carbone (produit, service, projet ou investissement) par rapport à un scénario de référence. Des guidelines pour avancer sur une harmonisation du calcul Le guide propose aussi des recommandations sur : le choix de la méthode de calcul (tableau récapitulatif des méthodes existantes), de la solution de référence (un élément clé de la mesure), la définition du périmètre de calcul (choix du scénario, période d’évitement, analyse du cycle de vie…), la prise en compte de l’ensemble de la chaîne de valeur, et enfin sur la façon de consolider les résultats et de communiquer. Pour illustrer les méthodes existantes et les difficultés rencontrées, 20 entreprises membres d’EPE ont accepté de témoigner sur leurs pratiques : on y trouve ainsi les cas de la SNCF, d'Air France, de Veolia ou de Suez. Au delà des émissions de GES évitées, EpE estime que la publication de ce guide ouvre la voie au calcul des évitements sur d'autres impacts environnementaux tels que la consommation de ressources, l'empreinte eau, les impacts sur la santé ou la biodiversité. Et appelle les directions développement durable mais aussi les services de R&D, de communication et de marketing à s'en saisir. Le guide est à consulter ici
>> Lire la suite

Business and Climate Summit : à New Delhi, le secteur privé appelle à plus de coopération sur le climat (lun., 04 sept. 2017)
A l’occasion de la troisième édition du Business and Climate Summit qui s’est déroulée à New Delhi en Inde les 31 août et 1er septembre, le secteur privé a appelé, dans une déclaration finale, à "une forte coopération" multi-acteurs contre le changement climatique. La déclaration insiste sur 5 axes : - La nécessité d’agir dès maintenant. "Nous encourageons les entreprises dans leurs initiatives bas-carbone et économie circulaire, ainsi que les bonnes pratiques comme les approches basées sur la science, la fourniture en énergies renouvelables, la promotion de l’efficacité énergétique, la conservation de la forêt, et des outils comme le prix du carbone interne" et à appliquer "autant que possible les recommandations de la TCFD". - Le fait que la transition bas carbone est la seule façon d’atteindre une économie durable. "Nous encourageons les gouvernements à stimuler l’investissement dans des infrastructures bas-carbone et à coopérer avec le secteur privé lorsqu’ils révisent leur NDC (contribution nationale sur le climat) afin d’élever les niveaux d’ambition." - La nécessite que les gouvernements gardent le changement climatique comme priorité politique. "Laissé de côté, le sujet du changement climatique peut contribuer à une plus grande instabilité géopolitique, une menace pour les chaînes d’approvisionnement et l’accès à l’énergie, à l’eau et la nourriture, et augmenter les coûts pour les entreprises. Les entreprises ont besoin d’un cadre politique stable, que l’Accord de Paris fournit et que les dirigeants politiques doivent mettre en œuvre." - L’importance de la coopération entre acteurs pour accélérer le changement. "Nous sommes convaincus que la réponse au changement climatique dépendra avant tout du succès des coopérations entre les parties prenantes : citoyens, gouvernements, régions, ONG, chercheurs, et entreprises." - La nécessité de mettre en place des instruments économiques. "Nous appelons les gouvernements à déployer et encourager l’utilisation d’instruments politiques fiscaux, économiques et autres pour faciliter l’utilisation d’approches de marché pour promouvoir l’efficacité économique et atteindre les objectifs de décarbonation et croissance économique." Rappelons que la première édition, qui avait eu lieu en mai 2015 à Paris, avait permis de mobiliser le secteur privé en amont de la COP21. Le prochain sommet se tiendra lui en septembre 2018 à San Francisco (Californie) lors du Global climate action. L’occasion de montrer la mobilisation des acteurs privés et publics américains à l’Accord de Paris.
>> Lire la suite

Le Brexit pourrait augmenter le risque d’esclavage moderne (ven., 01 sept. 2017)
Selon un rapport commandé par l'organisme britannique Focus on Labour Exploitation, le Brexit pourrait augmenter le risque d’esclavage moderne pour les travailleurs européens au Royaume Uni. "L’incertitude [liée au Brexit] réduit la confiance des travailleurs européens travaillant en Grande-Bretagne dans leurs droits et rend plus difficile le fait de dénoncer les abus. Nous avons urgemment besoin d’informations claires de la part du gouvernement pour éviter que des employeurs peu scrupuleux profitent de la peur et de la confusion ressentie par beaucoup de travailleurs", peut-on lire. Un autre rapport, publié en juillet dernier par l’Anti-Trafficking Monitoring Group (ATMG), estime que le Brexit est une menace existentielle pour la coopération entre le Royaume-Uni et les pays européens en matière d’esclavage moderne. Selon l'étude, l’Union européenne a joué un rôle déterminant dans la lutte menée par Londres contre l’esclavage moderne grâce à des mécanismes de partage et des organisations comme Europol ou Eurojust. Cela a permis d’améliorer l’échange d’informations et la coopération entre les pays membres sur ces sujets. Les auteurs estiment que le Brexit risque de remettre en question les progrès réalisés et la protection des victimes. Lire les rapports : Lost in transition : Brexit and Labor exploitation  Brexit and the UK’s fight against modern slavery
>> Lire la suite

Principes directeurs de l’OCDE : accord financier entre Heineken et des anciens ouvriers congolais (mar., 29 août 2017)
168 anciens ouvriers de la brasserie Bralima, une filiale de Heineken en RDC, ont reçu une compensation financière de la part de la maison mère Heineken à la suite d’un accord trouvé dans le cadre d’une plainte déposée en octobre 2015 devant le PCN (Point de Contact National) de l’OCDE néerlandais en 2015.  Un accord "confidentiel". Mais que le journal Le Monde estime à 1,1 million d’euros.  L’accord constitue "précédent historique", selon Joseph Wilde-Ramsing, coordinateur d’OECD Watch qui souligne que les accords, notamment financiers, dans le cadre de plaintes liées aux principes directeurs de l’OCDE, sont rares. "Ce cas révèle le potentiel des PCN pour fournir un accès à la réparation et aider à résoudre les conflits entre les entreprises et les communautés à condition que les PCN aient suffisamment de ressources et de soutien politique", ajoute-t-il. L’affaire remonte à la fin des années 90 lors de la guerre civile. Les ouvriers de la brasserie Bralima accusaient la brasserie d’avoir profité de la période de conflit pour licencier de façon abusive et d’avoir "collaborer avec le mouvement rebelle RDC-Goma". Or, Heineken, en tant que maison mère, "devait avoir connaissance de la situation et aurait dû user de son influence pour empêcher cet abus de droit des travailleurs", souligne SOMO, une ONG qui a conseillé les ouvriers pendant la procédure. Des leçons qui ne pourront pas être partagées Les deux parties se déclarent satisfaites selon Le Monde. Un procès en justice "aurait pu créer d’énormes dommages à la réputation de la marque, remarque de son côté Me Channa Samkalden, qui a représenté pour une période les plaignants dit-elle. Un procès aurait fait ressortir la question de la collaboration avec les rebelles. Le brasseur aurait pu être obligé d’exhumer de vieux dossiers qu’il a préféré clore définitivement". Le PCN néerlandais qui a par ailleurs fait plusieurs recommandations à Heineken, regrette cependant que "les leçons tirées de cette expérience ne pourront pas être partagées avec d'autres points de contact".
>> Lire la suite


psychothérapeute psychotherapeute psychanalyste lyon 2ème centre cordeliers

Karolina DOMINIQUE - Psychothérapeute & Psychanalyste à Lyon

Psychothérapie Brève - Psychothérapie de Soutien - Psychanalyse Rêve Éveillé

8, rue de Brest, 69002 LYON - Tel : 06 49 92 16 71